Shonen Manga  Index du Forum

Shonen Manga
Bienvenue sur le forum des fans de mangas
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Parité hommes/femmes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Shonen Manga Index du Forum -> Espace divertissement -> Flood
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 14:14 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant





 
Les femmes sont-elles considérées comme des citoyennes de second ordre dans la société française ?   


 



 
“ Pour que l’égalité et la parité… soit enfin une Réalité ”   

 

 

 

 

Les femmes sont-elles considérées comme des citoyennes de second ordre dans la société française ?




• La femme, dans notre société, reste une citoyenne de second ordre :


Depuis la révolution française en 1789,  les femmes qui étaient marginalisées, sont devenues comme leurs voisins masculins, des acteurs importants au sein de la vie politique et sociale de la société française. Mais malgré les progrès sociaux de la république française, les femmes sont-elles toujours considérées comme des citoyennes égales aux hommes ?  Ils restent des inégalités autant dans le monde du travail que du coté de notre gouvernement. Cependant, on assiste à une augmentation des effectifs féminins dans les grandes ou petites entreprises, et une plus forte présence des femmes dans la vie politique grâce notamment à la loi du 6 juin 2000 sur la parité. 




A)   LES FEMMES SONT PEU PRESENTES DANS LA VIE POLITIQUE


En France, 54 % des électeurs sont des femmes. Mais elles ne représentent pourtant que 5 % des parlementaires. La gent féminine reste sous représentée dans le monde de la politique.
Parmi les 190 pays représentés à l’ONU, seulement une dizaine est dirigés par des femmes.


Plusieurs dates ont marquées l’histoire de la femme française et sa vie politique :




  • Le 21 avril 1944, les femmes obtiennent le droit de vote. Pourtant elles ne pourront l’exercer que l’année suivante. Il faut cependant souligner que la France comblait un certain retard par rapport à ses voisins européens. Les allemandes ont obtenu le droit de vote en 1919, suivie des anglaises en 1928.



  • En mai 1991, la France accueil sa première femme ministre : Edith Cresson qui exercera cette fonction de mai 1991 à avril 1992. Ce bon en avant pour les femmes a été vivement critiqué.



  • 1995 est marqué par la mise en place d’un gouvernement avec plus de 30% de ministres femmes. Pourtant les « jupettes » comment elles furent surnommées ont pour la plupart été contraintes à quitter leur poste six mois plus tard.



  • En juin 2000 est votée la loi sur la parité. Cette loi contraint les partis politiques à présenter autant de candidats hommes que femmes aux élections municipales, régionales, sénatoriales ainsi que européennes.



  • En mai 2007, la France voit pour la première fois de l’histoire de la République, une femme se présenter aux élections présidentielles. Ségolène Royal arrivera jusqu’au second tour mais ne sera pas élue.











Aujourd’hui la parité n’est pas encore présente partout sur l’hexagone. La France est même en retard par rapport à des pays tels que le Suède ou la Finlande.
Cependant, la loi sur la parité de 2000 a changé la donne. Cette loi a permis de voir le pourcentage de femmes dans les conseils municipaux et régionaux s’élevé à 47%. En outre, les postes à responsabilités sont moins pourvus par des femmes et l’inégalité dans les plus hauts échelons de la hiérarchie reste persistante. D’ailleurs, il est fréquent de retrouver des scores de 10% environ de femmes aux élections cantonales ou sénatoriales pour au final, se retrouver avec moins de 6% de femmes sur l’ensemble du parlement.
Les raisons du peu de femmes représentées dans la vie politiques sont diverses. Selon l’institut de la parité entre hommes et femmes les raisons sont les suivantes :
-         L’opposition des militants (masculins) de base
-         La rareté des candidates féminines
-         Le rejet par les femmes des valeurs (compétition, violence, etc.) du champ d’affrontement politique
-         La sclérose des mentalités
B)     LES FEMMES SONT EN RETRAIT DE LA VIE ECONOMIQUE ET SOCIALE :


Le monde du travail :


Le marché du travail repose, en théorie sur « à travail égal, salaire égal » mais on peut cependant remarquer que l’exclusion des femmes persiste dans ce domaine. Les femmes sont moins présentes dans certains emplois et dans certaines filières malgré les conventions internationales ratifiées ainsi que les textes légaux pour l’égalité votés. Il n’est, par ailleurs pas rare de voir un homme privilégié pour l’embauche à un poste face à une femme tout aussi compétente. Les raisons peuvent être diverses mais souvent l’employeur assure la sécurité de son entreprise en évitant des éventuels congés maternité.


La socialisation joue un rôle non négligeable dans le choix d’études des jeunes filles. Les difficultés d’embauche sont renforcées pour les travailleurs peu  qualifiés. Pour ces personnes les emplois accessibles se limiteront à des emplois partiels, des emplois précaires ou des emplois à horaires coupés. Les femmes sont en effet, plus touchées par le chômage que les hommes, elles ont de plus en plus recours à des emplois à temps partiels. Les femmes représentent en 2007, 18,3% des emplois à temps partiels alors que l’homme ne représente que 2,3%.  En outre, sur le marché de l’emploi, la répartition traditionnelle des tâches entre hommes et femmes se fait ressentir. Par exemple dans certains domaines tels que le bâtiment, les femmes ne sont guère encouragées à y postuler. Par contre dans certains emplois, reprenant en quelques sortes les tâches attribuées à la femme au sein du foyer, sont dominés par la gente féminine en grande majorité. On peut citer comme exemple : puéricultrice, technicienne de surface etc. Pour une grande partie de ces emplois il s’agit d’emplois précaires.


De plus, il existe officieusement au sein des entreprises et administrations un « plafond » limitant le nombre de femmes occupant un poste à responsabilités. Ca n’est pas une limite formelle mais ce plafond est du à l’organisation hiérarchique qui limite de fait, l’accès des femmes aux plus hauts postes.




Actualité : Les bons et les mauvais élèves du CAC
En matière de parité, il existe cependant de fortes disparités au sein de l'indice phare de la place parisienne et certaines sociétés ont encore des progrès à accomplir. Ainsi, si l'on retrouve à la tête de Pernod Ricard (28,6%), BNP Paribas (26,7%), Michelin (25%), L'Oréal et Alcatel-Lucent (21,4%), plus de 20% de femmes, cinq grands groupes français ne comptent toujours aucune femme dans leur conseil d'administration. Il s'agit de CAP Gemini, Danone, EADS, Vallourec et Veolia Environnement, ce qui démontre qu’il existe cependant de fortes disparités.




La femme dans tous domaines confondus :


Le lien entre exclusion économique (à partir de l’exclusion du marché du travail) et pauvreté est parfois direct. Pourtant dans de nombreuses sociétés, est « pauvre », celui ou celle n’appartenant à aucun réseau et se coupant de la société. La crainte d’être un jour confronté à ce phénomène pousserait les femmes à investir énormément dans des dépenses cérémonielles comme des baptêmes, mariages ou décès.


L’exclusion sociale des femmes est également fondée sur les inégalités juridiques, l’infantilisation et la « minorisation ». En effet, les femmes sont sans cesse considérées comme dépendantes, mineures. Seuls les droits de la société moderne leur consacrent les principes d’autonomie


Les femmes sont plus en retrait de la société dès lors qu’elles se confinent plus souvent dans des espaces privés tel que leur foyer. Beaucoup de femmes se retrouvent seules dans ce cas.
Pour lutter contre l’exclusion, certaines décident d’adhérer à des associations leur servant de soutien et les aidants à surmonter cette mise à l’écart.


 (Les femmes immigrées sont plus particulièrement touchées. Elles travaillent davantage à temps partiel (39 %) souvent subi (16 %)




• Non, la femme n’est pas une citoyenne de second ordre :


D’après l’Article premier de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne instauré en 1791 : “ La Femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits. ”





A) Les femmes françaises se construisent une place dans la vie politique :


En 1944, les femmes obtiennent enfin le droit de vote et d’éligibilité. Par la suite, elles sont restées peu présentes parmi les élus pendant plusieurs décennies. En 1984, une femme accède pour la première fois à la présidence de la magistrature française. C’est à partir de 1999 que le législateur est intervenu pour mettre fin à cette anomalie : Il instaure un objectif d’égal accès des femmes aux mandats électifs, de plus cette réforme a été inscrit dans la Constitution, ce qui n’a été fait dans aucun autre Etat.




La loi du 6 juin 2000 assure la parité au sein des milieux politiques. Désormais, l'accès aux mandats électoraux et aux fonctions électives devra concerner autant d'hommes que de femmes, c'est-à-dire que les partis politiques doivent présenter le même nombre de femmes que d’hommes. La loi s'applique aux élections municipales, seulement si les communes concernées possèdent plus de 3500 habitants. Elle prend également effet sur les élections régionales, sénatoriales (selon une proportionnalité), et européennes. De plus elle pénalise financièrement les partis politiques qui ne respectent pas le principe de parité lors de la désignation des candidats pour les élections législatives.

Actualité : Aujourd’hui les femmes représentent 11 des 28 membres de cabinets ministériels, 5,9 % des sénateurs et 10,9 % des députés. La loi du 6 juin 2000  a eu des résultats indéniables : les femmes représentant aujourd’hui 33% des conseillers municipaux (contre 21,7% avant la loi du 6 juin 2000), 16,9% des sénateurs (10,9% avant la loi) et 47,6 des conseillers régionaux (27,5% avant la loi). 43,6% des députés français au Parlement européen sont des femmes, ce qui place la France en 4e position en la matière dans l’Union européenne.







B)     Les femmes française participent activement à la vie économique et sociale :


Les femmes françaises participent pleinement au marché du travail. Cela n’est guère surprenant, dans la mesure où elles sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à être diplômées de l’enseignement supérieur (28% contre 25% selon Eurostat).Les femmes françaises semblent pouvoir concilier vie professionnelle et vie familiale plus facilement que la moyenne des autres Européennes. Le taux de fécondité de 2,0 atteint par la France, sans doute le plus élevé d’Europe avec l’Irlande, reflète cette situation.Les pouvoirs publics français ont développé des dispositifs destinés à faciliter la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. En particulier, les systèmes publics de garde des jeunes enfants (crèches, écoles maternelles). De plus, elles bénéficient de différents types de congés parentaux (congé de maternité rémunéré de 16 semaines, congé parental d’éducation ...) qui leur permettent de consacrer du temps à leurs enfants en ayant l’assurance de retrouver leur activité professionnelle après une durée qu’elles ont choisie. En outre, il existe des prestations (notamment la prestation d’accueil du jeune enfant) qui permettent de recevoir une rémunération pendant un congé parental, ou encore une compensation de frais de garde pour les parents qui travaillent.





 

 

 

 

 

 
La place des femmes dans le monde du travail.   

Hommes   
Femmes   
Taux de chômage
9,8 %   
13,5 %   
Les salaires à travail égal (homme=100)
100   
73   
Travail à temps partiel
5,7 % (dont 3,4 % non voulus)   
31,6 % (dont 13 % non voulus)   
Cadres dirigeants des 5000 plus grandes entreprises en France
93 % sont des hommes   
7 % sont des femmes   
Fonction publique
43 % sont des hommes mais les hommes détiennent 93 % des emplois de direction en administration centrale   
57 % sont des femmes mais les femmes ne représentent que 7 % des emplois de direction en administration centrale   
Source : Le Monde, 7 mars 2000   

Actualité : Selon une étude de l'agence Capital om, les femmes ont, pour la première fois, franchi la barre des 10% au sein des conseils d'administration des sociétés du CAC 40 :


L'agence Capital om révèle, pour la première fois, les femmes représentent plus de 10% des membres des conseils d'administrations des sociétés faisant partie de l'indice CAC 40. Capital om explique qu'«après une phase de stagnation (8% de femmes administrateurs en 2006, 8,5% en 2007), le taux de féminisation en 2008 s'établit à 10,2%», marquant ainsi un plus haut historique. En 2008, ce sont 12 femmes qui ont ainsi intégré les conseils d'administration de 11 sociétés du CAC 40. Ce qui porte le total des postes d'administrateurs occupés par des femmes à 57.






Les Françaises s’investissent de manière croissante dans la vie associative. 40% d’entres elles font partie d’une association. Parmi celles-ci, 20% y exercent des responsabilités, dépassant pour la première fois le taux de responsabilité des hommes qui est de 18%.
Les hommes restent plus nombreux (45%) à adhérer à une association, mais l’essentiel de la différence s’explique par la participation plus élevée de ces derniers aux associations sportives. Cet écart est d’ailleurs appelé à se réduire, dans la mesure où les femmes sont de plus en plus nombreuses à pratiquer régulièrement une activité sportive (48% en 2000 contre 9% en 1968 et 32,5% en 1997).


Après une loi sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes en 2001, renforçant la représentation des femmes dans les élections professionnelles, une loi sur l’égalité salariale a été adoptée en 2006, qui conduit les partenaires sociaux à définir et à programmer des mesures de suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.


Voilà j'ai fini mon discours ^^ à vous la parole si vous avez eu le courage de lire
Les avis de ceux n'étant pas en France sont aussi interessants =)




_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 14:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raggio di Sole
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 21:34 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Merci pour cette théorie  (elle me l'a promise, elle l'a faite  Mr. Green ) , vraiment rien a redire, c'est du bon boulot.



L'apparition de l'homme sur la terre n'a pas été totalement définie, elle aurait eu lieu entre 3 et 5 millions avant notre ère, donc ce n'est pas facile de situer le moment où le premier enfoiré décida que la femme était un être inférieur mais les raisons pour lesquelles ça a commencé sont peut-être un peu plus claires.


Les temps étaient durs, ça on veut bien le croire, à l'époque il fallait être drôlement costaud pour survivre, la chasse, la pêche, la récolte et les guerres.

La loi du plus fort, quoi ! A ce jeu là, même les femmes de l'époque avaient bien du mal à se mesurer aux hommes. De plus, pas question de contraception et par conséquent, dès la puberté, grossesse après grossesse, aller donc chasser dans ces conditions...réduites à la récolte et la marmaille, dépendantes des hommes, il n'en fallait pas plus pour que, dans la simplicité d'esprit de ceux-ci, la femme n'ait pas la même valeur. Ils pouvaient donc les prendre et les laisser à leur guise.

Les hommes préhistoriques avaient sans doute une excuse mais.. par la suite, avec l'avènement de l'écriture, des découvertes et bouleversements qu'a connu la société, quelle est l'excuse de l'homme actuel pour continuer à nier à la femme les droits qu'il s'accorde?


Savez vous qu'il existe encore au moins 8 pays dans le monde où la femme n'a pas encore le droit de vote?


Savez vous qu'il y a encore de nos jours 4 millions de filles qui sont vendues chaque année à un mari, un proxénète ou un marchand d'esclaves?


Que chaque année 5 mille femmes sont tuées pour "crime d'honneur" parce qu'elles ont été violées?


Que chaque année 60 millions de filles sont tuées pour le seul fait d'être de filles, ou meurent de suite d'avortements dangereux ?


Qu'il y a dans le monde 130 millions de filles et femmes mutilées sexuellement et que ça continue?
Qu'au moins un tiers de femmes dans le monde a été battue ou violée et la plupart du temps par son conjoint?


Il aura fallu attendre 1945 pour que les Nations Unies reconnaissent dans sa charte l'égalité des droits aux femmes.

Une reconnaissance sur le papier mais certainement pas dans la vie quotidienne ni dans le monde du travail.


Certes, dans nos pays occidentaux on est loin du sort de ces femmes, fantomes sous un drap, qui ne voient le monde qu'à travers de petits trous, de ces femmes vendues, violées, mutilées, lapidées, tuées dans l'oeuf, mais quand on sait qu'une femme par jour est tuée en Europe par son compagnon, parfois simplement parce que la soupe est froide, qu'elle est rentrée tard, qu'elle veut divorcer ou se réfuse à des rapports... est ce que l'on en est si loin, finalement?


Je me souviens de ce film "La controverse de Valladolid" ou le clergé se posait la question de savoir si les indiens avaient une âme...Il fût un temps où cette question s'était également posée par rapport aux femmes...!


Ben oui ! Ça aurait été tellement simple! La femme réduite au rôle de distraction pour l'homme, de servante et de pondeuse, qu'est ce qu'elle en avait à faire d'une âme? Elle aurait même pas sû s'en servir! Ils le savaient bien les grecs, quand ils débattaient de leurs questions transcendantales dans leurs théâtres, qu'ils se dédiaient à leurs sports favoris...les femmes aux fourneaux !


Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes (masculin !), puis voilà que des "fouteuses de merde" ont commencé à demander l'égalité des droits, des salaires, le droit au vote, à la contraception, à l'avortement...Des années de lutte pour avoir une réconnaissance d'"êtres humains". Un long chemin semé d'embûches et une route encore très longue pour y parvenir.


Le garçon aime sa mère, il la respecte, mais lorsque arrive le moment de rallier le monde des hommes il oubliera vite l'abnégation et la gentillesse, l'éducation et les soins, il suivra le modèle qui a fait ses preuves depuis des millions d'années, il ira s'amuser avec des filles "faciles", il cherchera une gentille épouse de préférence obéissante et il pensera que les femmes sont bêtes, surtout si elles sont blondes ! Ça les arrange bien cette histoire de blondes, de quoi se moquer des femmes sans avoir mauvaise conscience.


La misogynie à la vie dure, très dure, on peut les entendre, certains: On leur a inventé la machine à laver, le lave-vaisselle, l'aspirateur, elles ont le droit de vote, elles sont soldats, policiers, qu'est ce qu'elles veulent encore?


Oui, au fait, qu'est ce qu'elles veulent? Elles veulent que la question ne se pose pas. Que cela coule de source. Elles veulent être libres d'épouser et divorcer qui elles désirent sans que cela leur coûte la vie. Elles veulent déjà pouvoir naître, ne pas être mutilées par "pureté", ne pas devoir se cacher sous un chiffon, avoir les mêmes opportunités et les mêmes salaires, ne pas être traitées de "putes", pouvoir choisir ses grossesses....
Il y a une phrase très gentillette qui dit que la femme est l'avenir de l'homme..Quand? parce que depuis le temps, si l'homme pensait que la femme était son avenir, est ce qu'il la traiterait comme ça ?


Moi je vous dis que l'on s'en fout. Si la femme doit être l'avenir de quelqu'un, elle ne peut être que l'avenir de la femme. C'est à la femme à éduquer les fils pour qu'ils ne reproduisent pas les mêmes topos, c'est à elle à mener à terme ses grossesses des filles, c'est elle qui doit refuser de les vendre, de les mutiler, d'exiger la même éducation et soins que pour les garçons, d'apprendre à ses filles à se défendre, à dénoncer les mauvais traitements, à être fortes et à lutter pour ses droits.
Voilà le role de la femme dans la société actuelle, filles, sœurs, épouses et mères, c'est qu'elle à toujours été mais dans la reconnaissance de sa valeur en tant qu'individu, en tant qu'être humain parce que la femme ne veut pas être un homme, elle veut juste avoir les mêmes droits.


<<Concernant les futurs commentaires qui doutent des chiffres sur la situation en Europe, j'ai recopié sur le site d'Amnesty Internationale ce qui suit : <<<Concernant la situation en France, les chiffres publiés cet automne par l'Observatoire national de la délinquance, sont alarmants : une femme meurt tous les deux jours des suites de violences au sein du couple. <<< Ceci uniquement pour la France, alors si on compte toute l'Europe, on est loin d'une mort par jour.
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 22:21 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Enfin qqun qui a le courage de lire Mr. Green  marchi Aku

Bon sinon...je suis d'accord. Je n'ai qu'une remarque à faire


Citation:
Moi je vous dis que l'on s'en fout. Si la femme doit être l'avenir de quelqu'un, elle ne peut être que l'avenir de la femme. C'est à la femme à éduquer les fils pour qu'ils ne reproduisent pas les mêmes topos, c'est à elle à mener à terme ses grossesses des filles, c'est elle qui doit refuser de les vendre, de les mutiler, d'exiger la même éducation et soins que pour les garçons, d'apprendre à ses filles à se défendre, à dénoncer les mauvais traitements, à être fortes et à lutter pour ses droits.Voilà le role de la femme dans la société actuelle, filles, sœurs, épouses et mères, c'est qu'elle à toujours été mais dans la reconnaissance de sa valeur en tant qu'individu, en tant qu'être humain parce que la femme ne veut pas être un homme, elle veut juste avoir les mêmes droits.






Je ne pense pas que cette tache ne soit destinée à n'être accomplie que par les femmes. Il est vrai qu'elles (pour ne pas dire nous ^^"" ) sont plus impliquées que n'importe qui mais, les mentalités évoluent! Par conséquent je pense que l'homme aussi à son rôle à jouer. Les hommes n'ont pas à rester là, à attendre et juste dire "oui, nous sommes pour la parité" mais ne pas agir.

Pourtant il est vrai que si elles prennent ce rôle, la réussite de ce combat ne sera que plus valorisante pour celle ci. Les femmes en effet doivent être là pour elles et ne pas vivre pour le père et ensuite leur mari.

J'avoue que là... je reste idécise ^^


_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Raggio di Sole
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 22:42 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Rourou Ryuku a écrit:

Enfin qqun qui a le courage de lire Mr. Green  marchi Aku

Bon sinon...je suis d'accord. Je n'ai qu'une remarque à faire


Citation:
Moi je vous dis que l'on s'en fout. Si la femme doit être l'avenir de quelqu'un, elle ne peut être que l'avenir de la femme. C'est à la femme à éduquer les fils pour qu'ils ne reproduisent pas les mêmes topos, c'est à elle à mener à terme ses grossesses des filles, c'est elle qui doit refuser de les vendre, de les mutiler, d'exiger la même éducation et soins que pour les garçons, d'apprendre à ses filles à se défendre, à dénoncer les mauvais traitements, à être fortes et à lutter pour ses droits.Voilà le role de la femme dans la société actuelle, filles, sœurs, épouses et mères, c'est qu'elle à toujours été mais dans la reconnaissance de sa valeur en tant qu'individu, en tant qu'être humain parce que la femme ne veut pas être un homme, elle veut juste avoir les mêmes droits.






Je ne pense pas que cette tache ne soit destinée à n'être accomplie que par les femmes. Il est vrai qu'elles (pour ne pas dire nous ^^"" ) sont plus impliquées que n'importe qui mais, les mentalités évoluent! Par conséquent je pense que l'homme aussi à son rôle à jouer. Les hommes n'ont pas à rester là, à attendre et juste dire "oui, nous sommes pour la parité" mais ne pas agir.

Hum.... pas très d'accord avec toi avec la fin de ta phrases. Certes, nous devons agir pour briser la barrières pour la parité entre les femmes et les hommes, mais c'est votre combat avant tout (Ça peut paraitre égoïste ce que je dis, mais véridique), c'est à vous d'agir pour changer les mentalités tous d'abords des hommes et des "pseudo préjugé" déjà fixés par la société sur la sois disant supériorité de l'homme sur la femme^^

Après cette petite parenthèses, je reviens que quelque chose beaucoup plus proche pour vous "la mixité à l'école"  et donc j'en viens à l'ouvrage "les piège de la mixité a l'école" (sept 2003) a ouvert la discussion sur ce sujet.

Selon lui, il faudrait re instaurer la séparation des sexes au sein des établissements scolaires ,essentiellement au niveau des collèges.
Sa proposition que l'on abonde dans son sens ou non ne laisse donc pas indiffèrent, et chacun expose ses arguments.
Jean pierre Raffarin lui même a décidé d'ouvrir le début sur l'avenir de l'école qui devrait aboutir fin 2005 sur l'adoption d'un nouvelle loi d'orientation.
S'agit il de re instaurer une discrimination dès l'école? A qui cela profite t il? Faut il renier l'héritage égalitaire et républicain de la mixité scolaire?
Revenir en haut
kisu...
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 8 109
Reiatsu: 8 118
Densité du reiatsu: 1,00
Rôle:
Localisation: dans le lit de rangiku-san
Gémeaux (21mai-20juin) Masculin 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 21:44 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Bon j'ai eu la flemme de lire... et je m'en fiche un peu aussi.... mais c'est bien de le signaler ! XD
_________________


"L'admiration est le sentiment le plus éloigné qui existe de l'acceptation !"
Revenir en haut
orihime
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Sep - 15:27 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

moi je dis elles sont de plus en plus considérer comme des citoyenne normale mais reste faible face a certain homme et certaine chose

même si les mentalités on plus évoluées  ils en reste quand même !
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 22 Sep - 19:56 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Mr. Green AHAH on avance là xD on a fait un BOND en avant Mort de Rire
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
orihime
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 23 Sep - 16:32 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

yeah  +1 pour rourou ! ! ! ! ! et vive les femmes !
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 19:42 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Orihime c'était de l'ironie u_u on avance à rien du tout avec ces posts
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Raggio di Sole
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 23 Sep - 20:25 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Bon bon, j'ai quelques petites questions à vous posés :

Que sont les femmes aujourd'hui ?

Et admettons que la femme par exemple régis le pouvoir au profit de l'homme : D'où ma question : que devient la femme  ? La femme devient-elle un homme ? ...

Merci d'y répondre
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 20:29 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

Pour moi une femme reste une femme!
D'un point de vu juridique on peut dire que femme=homme donc que la femme est un "homme" et aussi que l'homme est une "femme" Neutral quoi que

Il ne faut pas se leurrer, même si les femmes acquièrent un jour exactement les mêmes droits et devoirs que les hommes, nous (ou elles) se revendiqueront toujours différente en tant que femme =)
Il en irait de même pour le hommes je pense.

_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
orihime
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 24 Sep - 16:07 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

la femme est déjà un homme  je parle pas de l'entre jambe -sauf pour les transexuelles- mais de la race je suis pas sur
que la femme avance vite j'ai un doute sur un total changement ou autre chose !
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 24 Sep - 17:47 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

bon je refais un commentaire qui ne sert a rien dans l'avancée du débat pour dire : Tout post inutiles gardez les pour vous ^^
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
orihime
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 25 Sep - 19:49 (2009)    Sujet du message: Parité hommes/femmes Répondre en citant

okay ! n'empéche que les femme devraient avoir plus d'importance dans la politique uu



Edit Rou' : Mr. Green merci tu viens de donner l'exemple même du post inutile dans cette conversation!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:21 (2016)    Sujet du message: Parité hommes/femmes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Shonen Manga Index du Forum -> Espace divertissement -> Flood Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylDarkGreen theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design