Shonen Manga  Index du Forum

Shonen Manga
Bienvenue sur le forum des fans de mangas
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Shonen Manga Index du Forum -> Fan Art -> Fan Arts -> Fan Fics / Poème
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kuragari Ryuku


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 394
Reiatsu: 4 168
Densité du reiatsu: 2,99
Division:
Localisation: En train de chercher du saké...
Scorpion (23oct-21nov) Masculin 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 20:32 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

La pâleur de la lune jeta un sinistre reflet sur les immeubles dévastés qui tapissaient le sol. Au milieu de rues sans éclairage et des carcasses de voitures, un groupe d’humains avançait lentement mais prudemment. Ils sont cinq, visiblement nerveux, leurs pistolets ou fusil d’assauts en mains, ils se retournaient au moindre craquement suspect. Un silence de mort régnait, là ou les humains avançaient comme là ou je me trouvais, sur le toit d’un building…

Tout était si calme... mais pourtant ILS étaient là… Partout… ILS nous attendaient… Soudain, une silhouette bondit sur le groupe d’un recoin sombre. Elle renversa l’humain sur qui elle s’était jetée et leva une main inhumainement griffue. Des coups de feu retentirent. La silhouette s’écroula au sol et ne bougea plus. Des voix étouffées par la distance provenant du groupe se firent entendre depuis mon perchoir. Après quelques secondes, d’autres silhouettes menaçantes apparurent au bout de la rue, à une vingtaine de mètres du groupe. Elles se rapprochèrent de l’assemblée en titubant légèrement. De l’autre coté de la rue le même phénomène se produisait…

Je saisi une feuille de papier jauni et un stylo bientôt vide d’encre et commença à écrire un mot. Puis je saisi mon arc et une flèche, fixa le mot sur une flèche, puis la tira devant le groupe. Une femme aux cheveux noirs qui en faisant partie sursauta lorsque la flèche atterrit à ses pieds et se planta dans les pavés. Malgré la quasi-absence de lumière, elle repéra le mot qui y était accroché. Elle leva la tête vers les toits mais ne vit rien, résignée, elle prit la flèche et le mot. Après avoir fait partagé à ses camarades les quelques mots rapidement écrits, le groupe se dirigea vers l’Est, comme je leur avais indiqué, vers les ombres, leurs armes à feu braquées sur eux.

Voyant qu’ils suivaient mes indications, je me saisi de mon fusil à lunette et ôta le bandeau qui cachait un de mes yeux, puis visa les silhouettes qui leur bloquait le passage. Une tête explosa dans une gerbe de sang, une douille tomba sur un toit. Après un court instant, une nouvelle pression sur la gâchette. Une ombre s’écroula, un trou en plein milieu du crâne. Les créatures tombèrent une à une, toujours en avançant vers le groupe qui avançait aussi vers eux. Il en restait un peu plus de la moitié, soit une petite dizaine. Les fusils d’assaut et pistolets lâchèrent des balles mortelles toutes en même temps sur le signe d’un homme à forte corpulence lorsque les silhouettes étaient à une petite dizaine de mètres. Les créatures s’écroulèrent l’une après l’autre, la dernière à tomber ne se situait plus qu’a trois mètres du groupe. Après avoir constaté que toutes les créatures étaient mortes, je fixa mon arc et mon fusil dans mon dos, remit mon bandeau et sauta sur le toit adjacent.

Un fois arrivé au bout de la rue, le groupe arriva devant un bâtiment dont toutes les fenêtres étaient barricadées, comme dit, ils grimpèrent à une corde et rentrèrent par la fenêtre du premier étage. J’arrivais de mon coté sur le toit du building étant au bout de la rue. Une tyrolienne descendait vers le bâtiment ou étaient entré le groupe. Je m’y élança et arriva sur le toit du bâtiment. J’ouvris une trappe et m’engouffra dans la bâtisse. Parcourant quelques couloirs que je connaissais parfaitement, je rejoignis le groupe d’humains. Ces derniers braquèrent leurs armes sur moi, mais ils virent rapidement que c’était moi qui étais en face d’eux, et non un de ces cadavres marchants auxquels ils avaient échappés. L’homme qui avait commandé à son groupe de faire feu s’avança vers moi. Il était facilement deux fois plus imposant que moi. Il me tendit la main et dit :
« Merci pour ton aide ».


To Be Continued

_________________


Afro Brother!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 20:32 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yureka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 939
Reiatsu: 1 024
Densité du reiatsu: 1,09
Division:
Siège:
Localisation: surement devant un manga
Taureau (20avr-20mai) Féminin 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 15:07 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

mhhh ... intéressant 

ze veux la suite 
_________________

mariée avec le merveilleux Miharu <3

Revenir en haut
MSN
Kensei
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 17:37 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

za fait peur


c'est trop bien
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 19:21 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

 UNE SUITE UNE SUITE UNE SUITE



_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Kuragari Ryuku


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 394
Reiatsu: 4 168
Densité du reiatsu: 2,99
Division:
Localisation: En train de chercher du saké...
Scorpion (23oct-21nov) Masculin 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 20:00 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

Bon... le deuxième vous présente un peu (beaucoup) les personnages... Donc pas trop d'action pour vous... mais il faut bien, non? ^^
Edit: non, c'est pas à cause de Rourou que je me suis dépéché de finir mais c'est que j'avais un peu de temps pour terminer ce qui me manquait "^^...

Chapitre 2 - Les Présentations...


- Merci pour ton aide…
- Mais… mais derien…


J’acceptais la poignée de main de l’homme qui me faisait face.

- Faisons les présentations… continua l’homme devant moi.

Je détaillais le groupe qui me faisait face… deux femmes, une aux cheveux longs et noirs et plutôt grande, elle avait dans son dos un AK-47 et à la ceinture était accroché un pistolet compact. Ses habits étaient sombres et amples, garantissant une grande liberté de mouvement.
La deuxième avait des cheveux couleur châtain également longs et était plus petite. Elle possédait un lance-missile qui ne semblait pas la gêner, un pistolet semi-automatique simple et un couteau de combat. Elle était vêtue d’un Jeans et d’un débardeur et semblait assez jeune comparé aux autres.
Un peu plus loin se trouvait un petit homme avec des lunettes et des cheveux sombres et courts. Il trimbalait avec lui une mallette en ferraille et un pistolet mitrailleur (UZI). Sa blouse blanche me faisait dire qu’il était scientifique…
Légèrement en retrait de l’homme en face de moi, un autre homme me regardait avec un regard froid. Ses yeux étaient gris pâles. Il avait avec lui un M-16 et portait à sa ceinture un katana. Il était habillé d’un pantalon noir et ample et d’un veston gris foncé. Ses cheveux étaient bruns et plutôt courts…
Je porta mon regard sur l’homme en face de moi, qui devait être le chef du groupe. Il portait une casquette bleu nuit et un blouson noir. Il tenait une énorme mitrailleuse portable et avait un poing américain garni de pointes qui m’avait l’air extrêmement tranchantes. Il avait un blouson de motard couleur noir et un pantalon du même style.

Ce dernier commença à faire les présentations…
- « Puisque maintenant nos noms ont très peu d’importances, nous avons tous changés nos noms… Nous nous appelons avec nos surnoms. La femme aux cheveux noirs que tu vois là-bas, c’est Ame Koori (à prononcer à la japonaise…). Celle avec le lance-missile s’appelle Cynthia Thundersquale. Celui qui a la blouse blanche là est un scientifique de la NecroCorp, il se nomme Iron Nightmare. Le type avec le katana et le M-16 c’est mon bras droit, appelle-le Death Thundersquale, c’est le frère à Cynthia. Personnellement, mon nom est Thomas Blackrifle. Et toi ? Quel est ton nom ? »
- « Enchanté de faire votre connaissance. Mon nom n’a aussi plus aucune importance. Dans le dernier groupe de survivant ou je me trouvais on avait coutume de m’appeler Afroskull… Car mon blouson possède un crâne avec une afro dans mon dos. » répondis-je.
- « Sans paraître indiscret, qu’est-il arrivé à ton groupe ? Tu l’as quitté ? » me demanda Ame Koori.
- « Non… ils sont tous morts dans une embuscade de ces satanés putrides. Moi j’étais monté sur un toit pour pouvoir les couvrir. J’ai fait du mieux que j’ai pu mais ils étaient trop nombreux, et ils sont tous morts… Depuis je traine souvent sur les toits… »
- Elle s’excusa, visiblement gênée : « Ah… euh… désolé… »
- « Ce n’est pas grave… ils sont morts, point barre. Il n’y avait rien à faire… » répondis-je…

Des coups retentirent au rez-de-chaussée.
- Je continua : « Ah, nos compagnons de tout à l’heure qui étaient à l’autre bout de la rue viennent d’arriver… Je pense que vous savez que ces créatures ne sont pas agiles, donc ne peuvent pas escalader un bâtiment n’est-ce-pas ? Allons leur dire bonsoir du toit, et comme il se doit, accueillons ce genre d’énergumènes comme ils le méritent… Venez, suivez-moi…»

Je partis dans un couloir et emprunta un escalier, puis arriva sur le toit. Une petite foule de zombies étaient en bas et faisait craquer la barricade en frappant dessus comme des forcenés… Le groupe était derrière moi…


To Be Continued...

_________________


Afro Brother!
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 21:05 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

SUGOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
yureka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 939
Reiatsu: 1 024
Densité du reiatsu: 1,09
Division:
Siège:
Localisation: surement devant un manga
Taureau (20avr-20mai) Féminin 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 13:17 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

magnifique ! j'adore bon allez let's go to the next chapter !
_________________

mariée avec le merveilleux Miharu <3

Revenir en haut
MSN
Kensei
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 21:28 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

tatatain

c'est l'histoire qui fait peur !!!
Revenir en haut
Kuragari Ryuku


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 394
Reiatsu: 4 168
Densité du reiatsu: 2,99
Division:
Localisation: En train de chercher du saké...
Scorpion (23oct-21nov) Masculin 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 12:50 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

Vous l'attendiez (ou pas), voici le chapitre final de cette aventure!!
mouahahaha vous y avez cru hein? non? pfff... bon et bien bonne lecture!


Chapitre 3 - Résistance


Je me mis au bord du toit et empoigna mon Desert Eagle accroché à ma ceinture, les zombies cognaient de toute leur forces sur la barricade… Le groupe se répartit sur les bords du toit, et empoignèrent leurs armes, faisant feu sur les zombies au pied du bâtiment. Comme pour tout tireur, j’ajustais, je tirais. La balle se logea dans l’épaule d’un macchabé, le second tir lui fit exploser la tête. Les armes des autres ne chômaient pas, des rafales de balles mortelles pleuvaient sur les cadavres s’efforçant à rompre la barricade sans y parvenir. Après avoir tiré quelques balles supplémentaires, je rechargeai mon pistolet, puis continua à faire feu de haut. La luminosité m’empêchait de pouvoir viser d’une manière optimale, mais les zombies tombaient les uns après les autres. Thomas plongea soudain sur Ame, la plaquant au sol. Un projectile mortel passa immédiatement après au-dessus d’eux. Plus loin, une créature quadrupède se réfugia dans l’ombre d’une ruelle, hors de porté.
« C… c’était quoi ça ? » demanda Ame, encore sous le choc.
« Je crois que c’est un de ces zombies évolué… Une des dernières expériences de la NecroCorp avant que la situation ne dégénère…» répondit Thomas.

Iron posa sa mallette au sol et en sortit un petit boitier métallique. Tout le monde avait stoppé le feu, malgré les créatures qui continuaient à cogner sur la barricade. Ame et Thomas s’étaient relevés…

« Ca doit être l’expérience VD547… Elle lance des crachats empoisonnés à grande distance avec une précision phénoménale, quiconque se voit touché par un de ses projectiles à une mort assurée en moins d’une minute…Plusieurs de ces expériences se baladent un peu partout dans le monde…»
expliqua Iron.
« Une sacré saloperie…» commenta Death…
« Faudrait pas oublier les petites bestioles en train de démolir MA barricade…» fis-je remarquer.

La barricade craqua.
« Ca vous dis qu’on se dépêche un peu avant qu’ils n’arrivent à rentrer ?» continuais-je.
« Oui, terminons de nettoyer les zombies en bas, et faites attention aux projectiles…» ordonna Thomas.
« J’ai pas du tout envie de me prendre un crachat de cette pourriture dans la tête…» commenta Cynthia.
« Je crois que personne n'a envie d’en recevoir un…» répondit Ame.
Le groupe se remit au travail, la barricade craquait de plus en plus sous les assauts des zombies, mais leur nombre diminuait significativement. Une rafale de trois projectiles parfaitement ajustés foncèrent sur Death, qui bondit sur le coté et arriva à les esquiver.
« Aaahhh… Connerie ! Il m’a presque eu !» s’exclama t-il.
Iron alla constater que Death n’avait rien, pendant ce temps, le reste du groupe termina le nettoyage des zombies en ayant constaté que la créature s’était à nouveau retirée. Le dernier zombie s'écroula. Le silence était revenu...
« On rentre dans le bâtiment, il faut se mettre à l’abri des tirs…» dit Thomas.
« La barricade est déjà bien amochée, je ne sais pas si elle tiendra…» répondis-je.
« Cette créature est aussi beaucoup plus forte que les zombies normaux, elle détruira la barricade bien assez rapidement, voir même les murs avec ses tirs. Et je ne pense pas que vous aurez le temps d’esquiver ses projectiles à bout portant dans les couloirs étroits des bâtiments…» poursuivi Iron.
« Tu proposes quoi comme plan d’action pour s’en débarrasser, Iron ? » demanda Death.
« Il faut l’empêcher d’entrer dans le bâtiment... Se poster aux fenêtres n’est pas une bonne idée, le tir est si corrosif que les murs ne serviront surement à rien… Donc on devrait mieux rester sur le toit… Visez la tête, c’est là que sont situés ses glandes sécrétrices de venin et son système nerveux, rien de bien original en bref…» expliqua Iron.
« Je ne pense pas que l’on ai le choix, on reste ici et on la descend !! » dit Thomas Blackrifle…
« Plus facile à dire qu’a faire…» dit Death à mi-voix…

TO BE CONTINUED

_________________


Afro Brother!
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 15:10 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

Okay Okay Okay Okay Continues vite!!! Okay Okay Okay Okay
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Kuragari Ryuku


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 394
Reiatsu: 4 168
Densité du reiatsu: 2,99
Division:
Localisation: En train de chercher du saké...
Scorpion (23oct-21nov) Masculin 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 21:39 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

Chapitre 4...
Il se passe des choses graves... ^^
Bonne lecture!


CHAPITRE 4 - ÉCHANGE DE TIRS


Toute la rue était calme comme une tombe… On pouvait même la qualifier de tombe. Devant le bâtiment, des cadavres de ce qui était autrefois des humains s’empilaient. Le silence rendait l’atmosphère oppressante. Ils s’étaient postés à différents endroits stratégiques sur le toit, surveillant chaque ruelle. La créature bondit brusquement d’une ruelle et se posta au milieu de la rue. Après avoir ajusté rapidement sa tête, je fis feu. Les autres , même si la plupart de leurs armes ne remplissaient pas vraiment la fonction d’armes à longue portée, firent feu au même moment. Des balles ricochèrent sur l’asphalte, d’autres allèrent se loger dans le corps de la créature. Cette dernière hurla d’un cri strident et lâcha d’autres projectiles de sa gueule.

« Attention !» averti brièvement Thomas.
Death, allongé sur le toit pour obtenir une meilleure visée avec son fusil M-16 roula sur le coté et esquiva la rafale qui lui était destiné.
« Hey mais elle m’en veut cette saloperie ! » commenta Death…
« Pas de chance frérot ! » répondit Cynthia.
Un projectile passa à quelques millimètres du visage de Cynthia.
« Vous laissez pas distraire ! » ordonna Iron.
Cynthia ravala sa salive. Quelques balles partirent du toit et touchèrent la créature, qui se retira vivement dans une autre ruelle sombre.
« Cynthia, tu t’es fait toucher ? » demanda Iron.
« Je… crois que non…» répondit-elle.
Elle était prise d’un tremblement, et n’arrivait pas à se calmer.
« T’es sure que tout va bien ? » demanda Death, inquiet.
« Tu veux dire que j’ai failli crever à cause de cette connerie et tu me demandes encore si ça va ? » lui répondit-elle en hurlant quasiment.
« La précision de cette chose est pas censée être infaillible ? » remarquais-je.
« On a du lui crever un œil, c’est assez pour lui fausser la perspective et lui faire légèrement dévier ses tirs, c’était tout de fois un coup de chance… Elle l’a échappé belle…» expliqua Iron.

Je pensai : « Aux grand maux, les grands remèdes… »
J’ôtai le bandeau qui cachait mon œil droit. La créature revint au milieu de la rue. A peine était-elle arrivée qu’une balle se logea dans son crâne, suivit quelques petites secondes après d’une autre. Elle tira, j’étais la cible. Le tir était parfaitement ajusté, les autres étaient trop loin. Les deux balles tirées par mes soins n’avaient pas suffit. Le crachat mortel atterri en plein sur mon œil droit. J’appuyai une dernière fois sur la détente. La balle se logea comme les deux autres en pleine tête. La créature s’écroula au milieu de la rue après avoir reçu les autres tirs de Cynthia, Ame, Death, Iron, et Thomas. Je ressenti une intense douleur à l’œil touché, comme si tout était en train de se dissoudre, mais rien ne semblait se propager…

C’est sûrement une chance que ce soit cet œil qui soit touché, mais je ne savais pas si ça allait me sauver… Selon Iron, une fois touché, le seul moyen est d’amputer dans les cinq secondes qui suivent si c’est un membre qui est touché. Si c’est le visage ou le reste du corps, les chances de survies sont purement et simplement à… 0%, un chiffre rond, qui ne laisse aucune chance. Serais-ce la fin ?

TO BE CONTINUED (or not)


_____________________________________________________________________

_________________


Afro Brother!
Revenir en haut
Thi-rocker
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 18:27 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

t'es devenu un bg (kura ^^) sur le fofo xD ^^
Mon ermite xp
Revenir en haut
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 10:37 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

Kura u_u ....SUITE!!!!! Mr. Green Mr. Green Mr. Green  
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Kuragari Ryuku


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 394
Reiatsu: 4 168
Densité du reiatsu: 2,99
Division:
Localisation: En train de chercher du saké...
Scorpion (23oct-21nov) Masculin 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 21:58 (2009)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer! Répondre en citant

Après tout ce temps, me r'voilà, avec le 5e chapitre!

CHAPITRE 5 - Souffrance


La douleur était insupportable, je remis mon bandeau au-dessus de mon œil et resta à plat ventre sur le toit. Iron vint me voir pour vérifier que je n’avais rien, il constata toutefois que quelque chose n’allait pas…
« Tout va bien ? Afroskull ?» demanda Iron…
« J’viens de me prendre un glaviot empoisonné qui dissout presque n’importe quoi en 2 secondes d’une de ces pourritures… Comment ça pourrait aller ?» pensais-je.
« Ca… va bien…» lui répondis-je.

Thomas refixa sa mitrailleuse dans son dos. Death fit de même avec son M-16, le silence était revenu. Les autres rangèrent aussi leurs armes. Je ne pensais même pas à bouger…
« Il me serait utile d’aller récupérer un brin d’ADN sur cette chose…» dit Iron.
« Comme il est de coutume, allons-y tous ensemble !» lui répondit Thomas.
« Si ça vous dérange pas… Je vais… rester ici… pour vous couvrir…» dis-je les dents serrées pour contenir la douleur…
« Sur que tout va bien ?» me demanda encore une fois Iron
« Oui…» lui répondis-je à nouveau.
« Afro, j’aurai une question à te poser après…» informa Death de la voix glaciale qui le caractérisait.
Cela faisait si longtemps que l’on ne m’avais pas surnommé comme ça que j’en oublia le reste de ses paroles, un flot de souvenirs brouilla mon esprit, le souvenir d’autres personnes, qui m’accompagnaient autrefois…

Le groupe descendit du bâtiment et sortit dans la rue toujours aussi calme. Une fois arrivé au cadavre, Iron ouvrit sa mallette et en sortit tout un matériel. Il commença son travail méticuleux alors que les autres montaient la garde. Un coup de feu déchira le silence de la nuit. Un cadavre arrêta son vol plané aux pieds de Ame, qui venait de descendre un zombie en plein vol d’une balle en pleine tête.
« Il bougera pas de sitôt ! Pas d’inquiétude !» dit Ame d’un ton rieur.
« Joli tir ! » commenta Thomas à mi-voix…
Iron n’avait pas levé les yeux de son travail, preuve de la confiance mutuelle qui régnait dans le groupe. Ils avaient l’habitude de ce type de zombies possédant des membres postérieurs surdéveloppés sautant des toits pour prendre sa proie par surprise. La descendre en plein vol restait toutefois un exploit…

Une fois le travail terminé, ils remontèrent sur le toit du bâtiment. Je n’avais pas bougé d’un millimètre. Lorsque j’entendis leurs pas derrière moi, je roula sur moi-même et me redressa. Mon œil me faisait toujours aussi mal, et chaque battement de mon cœur irradiait une douleur qui se propageait dans tout mon corps. Je ne pu retenir une grimace de douleur… Tout le monde l’avait remarqué…
« Une ancienne blessure qui me fait souffrir dés fois… Ça va passer…» mentis-je.
Iron ouvrit sa mallette et en sortit une sorte de boisson verdâtre dans une gourde transparente. Il me la tendit.
« Tiens ! C’est fait à base de plante et ça diminue les douleurs provenant de cicatrices. Et en plus ça purifie le sang !» me dit Iron d’un ton bienveillant.
Malgré l’aspect peu appétissant du breuvage, je le remercia et prit la gourde, que je bus tout aussi sec. J’étais prêt à gober n’importe quoi si c’était pour ôter cette douleur…

Death s’avança vers moi.
« Au sujet de cette question, je t’ai vu pendant l’affrontement ôter ton bandeau, celui qui cache ton œil droit. Ce qui prouve que ce dernier est valide. Alors pourquoi gardes-tu ce bandeau ?» me demanda Death.
« Idiot de frérot ! Tu sais très bien que le charisme est important au sein d’un groupe, ça donne un sacré style d’avoir un bandeau comme ça ! Surtout avec cette tête de mort dessus !» lui répondit Cynthia.
Death, attendant une réponse de ma part, continua de me fixer de ses yeux gris.
« On va s’en tenir à l’explication de ta sœur, Death…» lui répondis-je.
Death préféra ne pas insister et s’en retourna près des autres. De mon coté, la douleur avait commencé à diminuer, même si mon œil me faisait toujours aussi mal. Il fallait maintenant décider nos prochaines actions.

To Be Continued

_________________


Afro Brother!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:43 (2016)    Sujet du message: Une p'tite histoire... qui ne fait que commencer!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Shonen Manga Index du Forum -> Fan Art -> Fan Arts -> Fan Fics / Poème Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylDarkGreen theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design