Shonen Manga  Index du Forum

Shonen Manga
Bienvenue sur le forum des fans de mangas
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Poèmes
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Shonen Manga Index du Forum -> Fan Art -> Fan Arts -> Fan Fics / Poème
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shinomi


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1 014
Reiatsu: 2 422
Densité du reiatsu: 2,39
Division:
Siège:
Localisation: derrière toi
Lion (24juil-23aoû) Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 6 Juin - 16:46 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

En effet c'est assez touchant... Juste la dernière strophe que je ne comprend pas >.<
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Juin - 16:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Llyor'han`
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Juin - 16:55 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

j'essayerai d'en faire un mais ça risque d'être très, très long, je suis un maniaque des mots.
je peux rester une demi-heure sans rien écrire à chercher un seul mot pour que ce soit parfait.
donc n'espérez pas trop =p
Revenir en haut
Lockino


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 450
Reiatsu: 29
Densité du reiatsu: 0,06
Division:
Siège:
Localisation: Strasbourg
Capricorne (22déc-19jan) Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 6 Juin - 17:53 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Ben prends-ton temps, on est pas pressé ^^

Voici un poème sur la guerre :

Guerre sanguinaire :

L'ennemi arrive face à toi, il s'avance prêt de ton campement,
Une armée comme la tienne, où se mêlent débutants et vétérants.
Devant toi des révolutionnaire, mécontents, voulant changer la déstiné,
Avec toi des soldats prêt à tout sacrifier pour la protéger, la sauvegarder.
Est-ce toi qui à raison ou les autres qui sont plein de clarté ?
Les avis divergent, car l'être humain est scindé, divisé.
Qu'importe, la question ne se pose plus, dans la bataille tu t'es jeté,
Un coups, deux coups, trois, quatres... un adversaire vient de tomber.
Jouer avec la vie est si facile, aujourd'hui tu viens de découvrir,
Qu'avec la lame de ton épée tu peux enlever la vie, la détruire.
Le combat continu, deux armée venant d'un même pays, d'un même endroit,
Ils s'entre-détruise, révolutionnaire ou défenseur, qui vaincra ?
Tu ne vois même pas quelle vie tu détruit, la tuerie t'emplie les yeux de sang,
Elle te voile la clarté, elle t'emplie de la rage du conquérant.
Des voisins, des personnes que tu croisaient dans la rue viennent de tomber,
Sous la lame que tes mains dirigent, sous la lame de ton épée.
Guerre, tueries, l'Homme ne voit que ça , l'Homme ne vie que pour ça,
Tes ancêtres l'ont vu, tu l'as vu et ton enfant la verra.
Ta guerre est finit, sur le sol un bon milier de cadavre gît,
Tu enlève ton casque pour mieux voir, et tu lâche ton épée sur cette terre salit.
Un grand nombre de mort, plusieurs milliers ont été tué,
Tu découvre le prit d'une guerre, de ce que tu viens de participer.
Derrière toi tu entend un cris de peur, tu l'a déjà entendu, tu le connais,
C'est le fils de ton ami, sortit de sa cachette, il va sur le cadavre de son père décédé.
C'est le cadavre face à toi, le dernier homme que tu as tué,
Le fils tourne sa tête vers toi, il te reconnais et est effrayé.
Tu t'agenouille face à ce cadavre, un ami que tu viens de tuer,
Au même moment où ton épée l'a touché, de son enfant un orphelin tu as fait.
Cette pensée, pas un instant pendant la bataille t'a traversé l'esprit,
Un ennemi est un ennemi, ce n'est pas un humain, voilà ce que tu t'es dit.
Tu pleure de tout tes larmes, tu en deviens fou, quelle cruel destinée,
Juste parce que tes généraux ne t'ont pas insuflé cette pensée sacré,
"Un ennemis humains a des amis,de la famille,des sentiments, des faiblesses et des qualités
Que vous le croyez ou non, qui que soit cette humain, cela est une vérité sacré".
Cette vérité, tu viens de l'apprendre à tes dépends, car tu n'as pu te métriser,
Une folie te prend, c'est toi, oui toi qui a fait ça, comme l'Etat t'a changé.
Une grande folie te prends, c'est fait, c'est ta destinée
Chaque jour viendront l'esprit de ceux que tu as décédés.
Cette enfant te regarde d'un air de tristesse et apeuré,
Pourquoi faire ça ? Pourquoi tu l'as fait ? Pourquoi tant de cruauté ?
Une folie te prend, tu n'en peux plus, tu sens déjà son âme te hanter,
Toutes les images dans ta tête commencent à se mélanger, à s'assembler.
Tu prends ton épée, tu n'en peux plus, tout ce que tu veux c'est te suicider,
Tu vois l'enfant et lui dis de ne pas s'inquiéter, que tu va te punir pour tout arranger.
Mais il re tépond que son père jamais ne reviendrait et cela viens de t'étonner,
Un enfant est pur et sage, tu viens aussi de le comprendre malgré ton âge avancé.
Cette enfant n'a jamais rien fait de spécial pour son pays, jamais tué,
Jamais combattu, jamais participé, mais il est toujours, lui même, resté.
Tu sombre dans le néant, trop de chose en toi son rentré, trop de choses ont été apprise,
Cet enfant n'est pas normal, c'est un enfant avec tellement de surprise.
Tu te lève et commence à fuir, tu fuis ton Etat, tes amis, ta famille, ta vie,
Tu fuis ceux qui n'ont pas de sagesse, pas d'intelligence, ceux qui n'ont pas compris,
Ceux qui se croient tout puissant et qui traitent les autres avec du mépris,
Toi tu as compris, tout ce que tu as fait était mauvais, maintenant tu es maudit,
Maudit par la compréhension, la sagesse que cet enfant pur qui lui a compris.
_________________


La mentalité de noitora calmé par celle d'Ulquiorra...la perfection !
Revenir en haut
MSN
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 19:40 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Fait en permanence ce matin ^^ :


Par la révolution notre peuple est passé,
Tant de révoltes le pays a essuyée,
Tant de combat les français ont livré,
Tout ça pour un jour prononcer "Liberté"

Liberté nous t'adorons, te cherissons,
Pourtant notre société, ce concept à bafoué,
Saches toi qui lis ce poème, que pour eux tu n'es qu'un pion,
Voici en quelques vers ce à quoi tu es destiné,

Drogues et alcool de ton langage tu banniras,
Ta santé te revenant pourtant de droit,
Jamais de ta vie, même tu n'en verras,
Ca n'est pas grâce à ça que de ton quotidien tu t'échapperas,

Trouver le bonheur, lui confier ton coeur,
En effet, l'Etat veut ton bonheur,
Mais attention au choix de ton âme soeur,
Car aimer un membre de ta famille serait une erreur

A ta naissance, à tes parents on a confié ta vie,
Pendant plusieurs années tu as grandi et t'es construit,
Pourtant, une fois maître de celle-ci,
Y mettre fin t'es toujours interdit.

Voyons la vie comme un jeu,
Jouons tant qu'on le peut,
Oublions les codes, ne gardons que nos valeurs,
Par l'oublie, pigmentons nos vies de couleurs.

Rejoignons nous, vivons un bonheur malsain,
Car personne ne se souciera du tient
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Lockino


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 450
Reiatsu: 29
Densité du reiatsu: 0,06
Division:
Siège:
Localisation: Strasbourg
Capricorne (22déc-19jan) Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 19:54 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Pas mal le poème rourou ^^ et fait en perm' t'as du mettre 1heure paxi, jolie ^^

Bon voici un de mes poème, enfin le premier VRAI poème que j'ai fais :

Sur une plateforme de bois je me suis retrouvé,
Au-dessus d'une mer calme et apaisé.
Une personne près de moi en train de pêcher,
Ma venu discrête ne l'a point gêné.
Je me couche sur le sol de la plateforme,
Je m'amuse, aux nuages, à leur donner une forme.
Soudain une explosion, je regarde en l'air,
Je vois des feux d'artifices a 200 mètre de moi aux dessus des mers.
La dernier, le final explose et ses flammes restent longtemps exposé,
Elles foncent sur moi comme des flèches enflammé.
Je reste calme,tranquil, immobile, impassible,
Car ces flèches ne m'avaient pas pour cible.
Je vois la fumée des pétards se former,
De leur assemblage un ange de la mort apparait.

Il fonce sur moi, je décide de me lever,
Pour montrer ma détermination auguisé.
La mort ne me fait pas peur,
Car je sais que ce n'est pas mon heure.
L'ange de la mort me transperce, m'entoure,
Je regarde et je ne trouve que de la brume autour.
Je me couche sur le sol, j'ai les yeux fermé,
Pour combattre le guerrier de la mort qui veut m'entrainer.
Pendant 10 minute je résiste à un froid apparaissant,
La mort est venue aidé d'un grand vent.
Le temps passa, je me laissa sur le sol tombé,
Un autre combat que je venais de gagner.

Je repars, me retournant pour voir une dernière fois la plateforme, le pêcheur n'était plus là.

Je m'avance sous un dôme de plante,
Derrière moi une bâtisse mourrante.
Je m'avance sur le sable humide,
Mouillé par une pluie sordide.
Devant la mer je suis arrêté,
Comme une ombre je suis caché.
Ce qu'il y a devant moi,
C'est une mer qui me met en émoit.

Elle est déchainé, puissante, destructrice,
Mais me montre ce que j'ignorais depuis la matrice.

La mer me montre un stade de force que jamais je n'atteindrais,
Elle est comme un géant face à moi, un nouveau né.
Invincible, impossible à arrêter j'aurais voulu me faire emporter,
J'aurais voulu, par cette puissance, me laissé submerger,
Mais je ne serais pas ici, ce poème à te raconter.

Je sens les pas des autres sous mes pieds,
Le sable, voyant ma faiblesse, me donne sa sensibilité.
Avec sa sensibilité je perçois des mouvements,
Les pas de ceux qui parcourent le sable inconsciemment.
Le sable se crisse sans que je bouge sous mes pieds,
Assemblage mer, sable me redonne vitalité et sérénité.
Ils voient mes larmes et mes pleurs d'une absence remarqué,
Elle aussi, voir ce paysage, elle aurait aimé.


Je me lève et part, un sourire au lèvre, des idées en tête, une vérité dévoilé.

Je suis dans un avion dans les airs,
Pas de place, trop de bruit m'éxaspère.
Je vois par le hublot, un ciel à regarder,
Je suis au-dessus des nuages, c'est un spectacle à admirer.
Le soleil couchant a une palette de couleur à me montrer,
Rouge, orange, jaune, bleu ciel et foncé se sont assemblés.
Un autre monde, inconnu de mes yeux, s'offre à ma vision,
Tellement merveilleux qu'il serait dans un livre de fées et dragon.
Plus d'immeuble, plus de déchets, les nuages ont remplacé le sol,
De là où je suis je voudrais prendre mon envol,
Sans intelligence, sans guerre, le rejoindre serait mon souhait,
Rejoindre la sagesse du ciel et la douceur des nuages pour un monde parfait.
Le soleil s'en va, son temps devant moi est passé,
Mais son cadeau, le dernier, est la meilleur chose qu'on ma donné.
Magnifique, grandiose, surprenant voilà son image,
Celui d'un soleil couché dans un nouveau monde, voilà le paysage.
Plus que deux couleurs qui restent, des étoiles viennent les aider,
Ils sont tous là pour vous montrer le beauté, ce que je vais éssayer de vous expliquer.
Le rouge du soleil et de ses alentour montre sa chaleur,
Plus rouge, plus gros et plus grand qu'un coeur.
Le bleu foncé du ciel montre son infinité,
L'infinité d'une grandeur et d'une sagesse inégalé.
Les étoiles apparaissent, petites, nombreuse et séparé,
Malgré ça je sens en elle une grande unité, un pied d'égalité.
Les nuages, resemblant à du coton, s'étendent sur toute ma vue,
Contrastant avec le ciel et copiant le soleil finissent ce tableau non-superflu.
Moi coincé dans cet avion je sens une drôle de sensation dans mon coeur,
Comme relié à mes yeux, il voit se paysage et pleure.
On dit que c'est Dieu, mais en réalité c'est la nature, qui a créé le paradis,
Moi je l'ai vraiment vu, sans anges, sans Dieu, sans ennuis.
Mais je n'ai pu le rejoindre car elle a décidé,
Qu'aucun être dit "intelligent" ne viendrait le gâcher.
Son choix je le respecte,
Car je ne veux pourrire un monde correcte.
Et puis ici j'ai ma destinée,
Aider les personne que j'aime j'ai décidé,
Ce paradis tant désirer le recréer,
Vivre heureux dans un monde parfait,
Voilà la destiné que je me suis programmé,
Même si au fond de moi je sens que ce n'est qu'un rêve désespéré,
Face à une humanité par le mal engrainé,
Nous les jeunes, le monde nous apartiens, à nous de le recréer,
Il suffit d'unité, de volonté et d'originalité.

J'ai finis sur la pensé qui m'a le plus bouleversé, car devant un pareil paradis on a l'impression que les rêves ne sont pas si loin de la réalité...
_________________


La mentalité de noitora calmé par celle d'Ulquiorra...la perfection !
Revenir en haut
MSN
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:27 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

magnifique

sinon mon poème a été écrit en 15-20 minutes et merci =) j'ai pensé à toi pour une strophe =)
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
yureka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 939
Reiatsu: 1 024
Densité du reiatsu: 1,09
Division:
Siège:
Localisation: surement devant un manga
Taureau (20avr-20mai) Féminin 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:10 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

ils sont tous très beau vos poème moi j'avais fait un blog poème mais personne y allais ^^'

je vais en mettre quelque uns :

"J'ai passer du temps,
dans cette douleur,
avec les regard méprisant,
de ceux qui avait des rencoeurs.

Je suis rester dans l'ombre,
sans que personne ne fasse attention,
sans que les gens s'en rende compte,
que j'apellais au secours au fond .

J'aurai pu mourir,
personne l'aurai vu,
j'aurai pu fuir,
personne ne l'aurai vu.

Jusqu'à ce jour,
où je les ais rencontrez,
jusqu'à ce jour,
où j'ai appris à aimer.

Le soleil est apparu,
et l'ombre c'est fait la malle,
la joie est revenu,
c'était sa le bonheur je le connaissait mal .

J'ai passer du temps avec eux,
c'était le bonheur,
tout le monde heureux,
aucune peurs .

Mais le bonheur est éphémère,
je suis retomber dans l'ombre,
arrosée de pleurs,
j'ai perdu mes êtres chers,
et de plus en plus de larmes en très grand nombre,
on raviver ma plus profonde douleur."


_______________________________

paske dans la vie tout le monde un jour ou l'autre se feras baiser !

conjugaison :

le verbe aimer

passé  
je t'aimais
tu m'aimais
il m'aimais
nous l'aimions
vous l'aimiez
ils l'aimaient

présent
je t'aime
tu m'aime
il m'aime
nous l'aimons
vous l'aimez
ils l'aiment

futur
je t'aimerais
tu m'aimeras
il m'aimera
nous l'aimerons
vous l'aimerez
ils l'aimerons

moi je t'aimais, je t'aime et je t'aimerais jusqu' a en crever ....

paske dans ma vie jamais je ne cesserait de  t'aimer

___________________

je dessinais dans le ciel 
un soleil
 quand tout a coup un arc en ciel est apparu 
 puis une fleur à poussé
une fleur sans cœur
je lui ai dessiné un nombril jaune
mais mon pinceau à dégouliné !
puis deux petit personnage sont rentré
une fille
et
un garçon
avec une déclaration
puis j'ai pris du rouge
et j'ai dessiné
un cœur
pour leur porter bonheur !

les amoureux sont partis
la fleur a fanée
l'arc en ciel est devenu gris
et le soleil s'est caché

_______________

abandonnée sur ton chemin

route croisée puis séparé

amour profond ou simple flirt

je ne sais plus qui je suis

je ne sais plus qui tu es

esqu'il y avait de la pluie ?

esqu'il y avait du trajet ?

je ne sais pas

je ne sais rien

mais mon chemin

a croisé le tien

m'as fait souffrir

et mourrir

tu ma fait mal

et pour te pardonné

et finir le mal

tu ma tué
offert ce bouquet

que j'ai jeter

et qui a fanée

_________________

voiloùùù =)
_________________

mariée avec le merveilleux Miharu <3



Dernière édition par yureka le Mar 9 Juin - 17:42 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:57 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Okay Okay Okay  BIEN BIEN Okay Okay Okay
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Lockino


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 450
Reiatsu: 29
Densité du reiatsu: 0,06
Division:
Siège:
Localisation: Strasbourg
Capricorne (22déc-19jan) Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 12:35 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Le premier est simpa avec les répétitions fait exprès ^^
Le deuxième tu devrais changer le "je crèverais" parceque ça fait bizarre tellement le reste est joli XD Sinon le tout est magnifique de tes poèmes.
_________________


La mentalité de noitora calmé par celle d'Ulquiorra...la perfection !
Revenir en haut
MSN
full


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 783
Reiatsu: 3 249
Densité du reiatsu: 4,15
Division:
Siège:
Localisation: dans la soul society
Vierge (24aoû-22sep) Masculin 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 15:46 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

lockino enleve un de tes articles stp

sinon vous etes balaises en poemes je vais essaye d'en faire un mais sa va etre dure
_________________
Éleve-toi jusqu'au ciel gelé Hyourinmaru !!

Revenir en haut
MSN
yureka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 939
Reiatsu: 1 024
Densité du reiatsu: 1,09
Division:
Siège:
Localisation: surement devant un manga
Taureau (20avr-20mai) Féminin 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 17:52 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

lockinono attention les modos vont mordre 

mdr j'ai changer le "je crèverais" comme tu me la conseiller =)

merci à tous des compliments =) je vien d'en retrouver un autre au fin fond de mes documents =)


__________________________________

j'ai mal au cœur, mal au cœur comme un pincement, pourquoi je ne la sais pas, sa m'appuie, sa me fais pleurer ! j'ai l'impression que le monde me rejette, que les gens qui m'aiment ne sont pas ceux que je penser, les gens qui sont soit disant mes amis me laissent tombé, toute les messes basse sont pour moi, 3 coups de couteaux vienne me transpercer de temps en temps, j'ai peur de perdre les personne avec lesquels je m'éclate, j'ai déjà commis des erreur au près de mes amis, je me rend conte que je les perd petit a petit, les amis que j'avais en primaire on presque tous disparu sans me laisser le temps de comprendre ! est ce que je leur ai fait mal ? je n'en sais rien peu être qu'un jour je le serais mais je n'espère rien. les amis que j'ai depuis le collège certain arrive a me supporter d'autre mon lâcher, pourquoi j'écris sa ? je sais pas ! je me fais mal, je pleure ! je ne suis pas assez bien je ne mérite pas d'amis, pourtant j'en ai besoin, je ne le mérite pas mais il m'aime comment fait t'il, peu être qu'il me trompe, mais je ne pense pas il est loin il me manque, je ne sais pas, je ne sais rien, peu être que demain, je me lèverais seul sans amis, j'aimerais réparé mes erreur recoudre mon cœur recoler les morceaux, et si il m'en manque je chercherais, des larmes coule sur mes joues, sa ne sers a rien de pleurer je ne sais mai je ne peut m'en empêcher, si la paix existai le monde serai t'il parfais ??

je ne sais pas

je ne sais rien

j'ai mal au coeur

mal de douleur

je fais mal les choses

je m'en veux





je ne sais pas

je ne sais rien

......        

_______________
voilà c'est pas un poème mais un monologue =)
_________________

mariée avec le merveilleux Miharu <3

Revenir en haut
MSN
Lockino


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 450
Reiatsu: 29
Densité du reiatsu: 0,06
Division:
Siège:
Localisation: Strasbourg
Capricorne (22déc-19jan) Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 19:21 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Je peux plus le supprimer >< Mince parce que il y a eu bug de internet à ce moment donc ça l'a doublé...bon bah excusez >< si un modo peut le supprimer -_-
_________________


La mentalité de noitora calmé par celle d'Ulquiorra...la perfection !
Revenir en haut
MSN
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 19:40 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Encore un fais en perm =) (les 15 dernières minutes =P )


Je les ai vu, je les ai vu arriver,
Devant moi, ma famille ils ont décimée,
Lâche que je suis, je ne les ai pas aidés,
Je me suis enfuis et les ai laissés

J'ai vu le sang jaillir de leurs couteaux acérés,
Les corps des femmes se faisant piétiner,
Pour leur échapper, j'ai tout misé,
Tout tenté pour ne pas que de leurs mains je me fasse tuer

J'ai couru, couru toute la nuit,
Et enfin, je ne vois plus l'ennemi,
Devant moi la forêt se dresse,
Je m'y risque, j'y vais, le pas je presse,

Je suis si fatiguée, mon corps, de blessures est couvert,
Après le sang de mes proches, le mien souille la terre,
Je m'allonge sous un arbre vert,
Je ne peux garder les yeux plus longtemps ouverts

Pendant des heures je reste là,
Heureuse d'avoir fuit les combats,
Sous cet arbre, je me laisse aller,
A ses racines, je me suis reposée

Une branche craque, des pas se font entendre,
Puis, je sens soudain une main, au cou, me prendre,
J'ouvre les yeux, mes pieds ne touchent plus le sol,
Devant moi, cet homme m'ayant prise par le col,
Le long de mon bras, une lame, je sens remonter,
Soudain devant moi, ma vie je vois défiler,
Le visage des miens, devant moi, se faisant torturer,
Je le vois dans ses yeux, cet homme veut me tuer,
Son arme, contre mon cou, il a appuyé,
Sur ma poitrine, ma vie je sens s'écouler,
Mon sang, de ma gorge, ne cesse de couler,
Un rapide mouvement...Par terre, je suis écroulée

Pendant quelques minutes, à ses pieds, j'ai agonisé,
Mais maintenant d'où je suis, je peux te parler,
Je t'offre, ici, mes dernières pensées,
Qui prennent fin lorsqu'avec mon corps il commença à jouer...
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Lockino


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 450
Reiatsu: 29
Densité du reiatsu: 0,06
Division:
Siège:
Localisation: Strasbourg
Capricorne (22déc-19jan) Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 19:55 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Un poème sur la voie du démon...

Ici, perdu entre ces page d'un brouillonJe vais vous dicter la voie du démon
Elle vous emplit d'énormément de malheur
Entoure votre âme d'une terreur,
Celle qui vous fait vous demander
Quelle méchanceté encore vous ferez
C'est l'énorme prix à payer
Pour un pouvoir incontesté.
Pourquoi l'ai-je choisis ?
Si j'ai voulu être maudit,
C'est pour sauver celle qui
M'a fait tenir à la vie.
C'est un véritable ange plein de bonté
Si Dieu existait elle l'aurait déjà remplacé
Mais elle se trouve dans un monde de méchanceté
Donc je me dois de la protéger.
Ayant été moi-même un ange éclairé
Et ayant choisis la voie du démon avilié
Je me suis transformé en un paradoxe perdu
Je me suis transformé en un ange déchu
Chaque acte du démon finalisé
Et l'ange se met à pleurer
Chaque acte de l'ange finalisé
Et le démon se met à s'énerver,
C'est le prix à payer pour pouvoir la protéger
Maintenant que vous tous savez cela
Êtes vous prêt à faire ce grand pas ?
Si oui, suivez mes ocnseil
Et nous nous retrouverons sous le même ciel
Cherchez la puissance
Jusqu'à l'enivrence
Acceptez en votre coeur tout être
Que chacun le pénètre
Et un jour ils viendront
Se seront les démons
Attiré par votre désir
Ils prendront du plaisir
Et ils vous proposeront un pacte
Mais faites attention à votre acte
Car même si vous regrettez
Un retour n'est pas envisagé
Tous vos sentiments disparaîteront
Seuls l'amour et l'amitier resteront
La puissance vous enivrera
Et la peur ne sera plus un tracas
Félicitation !
Chantons !
Dansons !
Aidons !
Détruisons !
Contrôlons !
Créons !
Redétruisons !
Vous voilà désormais un démon ou un ange déchu
De toute façon, votre vie, à jamais est perdue


_________________


La mentalité de noitora calmé par celle d'Ulquiorra...la perfection !
Revenir en haut
MSN
Serina
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 1 956
Reiatsu: 6 707
Densité du reiatsu: 3,43
Rôle:
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 20:00 (2009)    Sujet du message: Poèmes Répondre en citant

Je vais finir par devenir jalouse si tu continu kino ^^ c'est trop beau
_________________
Nos cœurs en sang et nos âmes en paix, De l'Amour dans les yeux on rejoindra le ciel, puisqu'il n'est pas un Dieu qui nous comprenne, Viens danser sur le feu Mets ta main dans la mienne
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21 (2016)    Sujet du message: Poèmes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Shonen Manga Index du Forum -> Fan Art -> Fan Arts -> Fan Fics / Poème Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylDarkGreen theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design